Quels conseils donner à un jeune qui cherche sa voie ?

Vous avez sûrement autour de vous une personne en passe d’aborder une transition majeure dans sa vie : les études supérieures. Ce moment critique, où l’on doit choisir concrètement ce que l’on veut faire plus tard et comment y parvenir, est souvent source de bien des difficultés. Comme pour de nombreuses personnes, nous nous retrouvons vite perdus face au champ des possibles, et ce même si nous avons des idées de ce que nous voulons faire.

Alors, ce sentiment de désarroi peut vite nous submerger quand on ne sait pas bien vers quoi nous diriger. Même les plus adultes sont parfois un peu dépassés par tout cet univers en perpétuelle évolution. De plus, cette difficulté est suppléée par la jungle administrative de Parcoursup. Ainsi, la question est récurrente : comment aider une personne dans cette situation ? Quels conseils lui donner pour qu’elle arrive à y voir plus clair dans son futur parcours professionnel ?

Faire l’état des lieux

Pour commencer, il faut déterminer si la personne a déjà une idée, une préférence ou absolument aucune. Pour définir le chemin que l’on souhaite emprunter, il faut d’abord déterminer l’orientation générale. Un bon moyen à utiliser, lorsque l’on ne sait pas du tout quoi faire, est déjà de chercher ce que l’on ne veut pas faire. Souvent cela réduit efficacement les possibilités.

S’informer

Ensuite, commence la phase d’information qui peut apporter les éléments permettant de cibler un peu plus ce que l’on cherche. Pour cela de nombreux moyens existent : les sites et revues d’informations tels que Parcoursup, l’ONISEP, le CIDJ, ou encore les salons tels que ceux de l’Etudiant, les portes ouvertes des différentes écoles et universités et les semaines de l’orientation organisées par les lycées pour les élèves de Terminale. Tous ces éléments peuvent déjà permettre de faire un tri entre les différentes possibilités que l’on avait envisagées ou d’ouvrir de nouvelles portes. Faire cependant attention à ne pas se perdre dans la multitude d’information.

Se confronter au réel

Si le projet commence à se préciser mais que la personne hésite encore entre différentes possibilités, il peut être fructueux pour elle d’aller à la rencontre de professionnels des domaines qui l’intéressent pour qu’ils lui parlent de leur expérience, du quotidien de ce travail et de leur propre parcours pour y parvenir. Ces rencontres sont souvent très riches et permettent de toucher du doigt la réalité des métiers. Un bon choix d’orientation prend en compte la réalité des professions et pas seulement les désirs de la personne qui sont parfois très idéalistes.

Apprendre à se connaitre est la clé d’une orientation réussie

Si au contraire, le projet reste toujours flou et que rien en particulier ne ressort ou que vous avez encore trop de doutes, il faut alors se pencher sur l’autre partie de l’équation, la partie la plus importante : soi-même. En effet, pour trouver un métier qui nous correspond et ainsi réussir son orientation, il faut que les choix d’orientation soient cohérents avec ce que nous sommes et notre manière de fonctionner. Pour cela, rien de mieux qu’un accompagnement fait par un professionnel qui pourra mettre à votre disposition les outils utiles pour une meilleure connaissance de soi.

Être rigoureux

Une fois le choix d’orientation posé, il faut le réaliser et cela passe souvent par de nombreuses démarches comme Parcoursup pour les lycéens. Dans ce cas précis, il est très important de bien noter le calendrier de la plateforme. En outre, quelles que soient les démarches à effectuer pour atteindre son objectif, il est essentiel d’être rigoureux et consciencieux. Mieux vous vous préparerez, plus vous aurez de chance que votre projet aboutisse. Préparer avec soin votre CV et vos lettres de motivations, entraînez-vous aux différents entretiens et tests que vous devrez peut-être passer, c’est la clé d’une candidature sereine.

Chez Laurent Meeschaert Conseil, nous proposons un accompagnement fondé sur la connaissance de soi reposant à la fois sur l’histoire de vie et sur la connaissance de ses aptitudes professionnelles (appelées également « soft skills »), c’est-à-dire les compétences innées que nous possédons. L’objectif est d’aider la personne à trouver ses différents points d’équilibre pour que son projet soit cohérent.

Notre accompagnement, utilisant des tests d’identité professionnelle (MBTI, CGP, Strong, …) et une prise en compte de la personne dans son ensemble, permet de mettre en évidence des aspects de soi que l’on connait mal ou peu, ou du moins que l’on a du mal à formaliser, à exprimer. Nous mettons ainsi en avant les points forts sur lesquels vous pouvez vous appuyer pour trouver une carrière qui vous correspond au mieux, c’est-à-dire un métier et un environnement de travail.

Un choix d’orientation n’est pas à faire à la légère, c’est un choix évidemment important. Même si les mauvais choix que nous faisons dans ce domaine peuvent parfois se rattraper et se valoriser, l’orientation, puis la carrière professionnelle est une clé nécessaire à l’épanouissement personnel alors autant bien la choisir.

Contact

Not readable? Change text. captcha txt